Des conditions de travail plus satisfaisantes pour les médecins généralistes exerçant en groupe

Des conditions de travail plus satisfaisantes pour les médecins généralistes exerçant en groupe

En 2019, selon le quatrième Panel d’observation des pratiques et des conditions d’exercice
en médecine générale, les médecins généralistes exerçant en groupe pluriprofessionnel
(avec des professionnels paramédicaux) déclarent travailler en moyenne 53 heures par semaine, soit 2 heures de moins que les médecins exerçant seuls et 3 heures de plus que les médecins exerçant en groupe monodisciplinaire (avec d’autres médecins généralistes).

Ces différences sont liées au profil des médecins qui choisissent l’exercice en groupe
ainsi qu’aux territoires dans lesquels ils sont installés. Les médecins exerçant en groupe
sont en moyenne plus jeunes et sont plus souvent des femmes que ceux exerçant seuls ; parmi les groupes, les pluriprofessionnels sont plus souvent implantés dans des territoires défavorisés sur les plans médical et social.

À caractéristiques sociodémographiques et lieu d’exercice égaux, les médecins en groupe monodisciplinaire déclarent un temps de travail plus faible que les médecins exerçant seuls ou en groupe pluriprofessionnel. Par ailleurs, l’exercice en groupe, qu’il s’agisse de groupe monodisciplinaire ou pluriprofessionnel, est associé à plus de temps pour les activités secondaires non libérales et à davantage de congés annuels que l’exercice individuel.

Enfin, les médecins exerçant en groupe déclarent un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, surtout lié au moindre temps de travail.

Myriam Biais (Cesp), Matthieu Cassou (Irdes, DREES) et Carine Franc (Cesp, Irdes)*
Ces travaux ont été réalisés dans le cadre de conventions de recherche financées par la DREES pour contribuer à l’évaluation de la Stratégie nationale de santé.

Ajouter un commentaire